Fondation Alfred Molet - Association Afaam

Fondation Alfred Molet  - Association Afaam
AccueilCUISINE ET BOISSONS ARGENTINE

CUISINE ET BOISSONS ARGENTINE

Cuisine et boissons Argentine
Cuisine

La cuisine argentine n'a rien à voir avec la cuisine mexicaine. Elle se rapproche beaucoup plus des saveurs européennes et n'est pas du tout épicée.
C'est l'une des pierres angulaires de la culture argentine et les restaurants pullulent. Ils sont globalement assez abordables (sauf en Patagonie).
ATTENTION, dans les restos le service n'est pas toujours inclus et il est d'usage d'ajouter environ 10 % au total.
Les Argentins mangent tard. Ils déjeunent entre 13h et 16h et dînent rarement avant 21h30, voire plus tard à Buenos Aires.

La viande

- Lecteurs végétariens, attention : le légume est l'ennemi public numéro 1, tout juste toléré pour la décoration (on ne compte pas les frites !).
- L'élément principal de la cuisine argentine, c'est la viande, et en particulier la viande de bœuf, les plaines immenses de la Pampa ayant favorisé l'élevage extensif de troupeaux bovins. Cette viande est vraiment très tendre, puisque les troupeaux se nourrissent de l'herbe grasse de la Pampa et de céréales OGM.
Le meilleur choix, à notre avis : le bife de lomo. Attention, un baby-beef fait souvent autour de 500 g ! Les viandes d'agneau (cordero) et de mouton (carnero) sont également bonnes, mais on n'en trouve que de novembre à mars. Une formule originale que vous croiserez de temps à autre dans les villes : le tenedor libre, un « buffet à volonté » de viande. De quoi se rassasier (pour pas trop cher) !
- Le plat de base argentin est la milanesa, sorte d'escalope panée très fine. On en trouve dans tous les restos et c'est souvent le plat le moins cher.
- Les abats - tripa gorda (gros intestin), chinchulines (intestin grêle), ubre (mamelle), riñones (rognons) et molleja (ris de veau) - sont de vraies gourmandises pour les Argentins.
La viande se mange en général très cuite.
- La cuisine des gauchos est la plus répandue. Il s'agit de viande cuite à la braise, le célèbre asado (grillade party). C'est une institution en Argentine.
Le choripán, hot-dog argentin, est vendu dans la rue, notamment aux abords des stades les soirs de match.
Tous les morceaux de viande de bœuf sont marinés dans une sauce forte mais savoureuse à base d'huile d'olive, ail et persil, appelée chimichurri.

Les légumes

La viande est souvent servie sans garniture ; il faut donc commander les légumes en supplément. Au choix : des salades (la ensalada mixta comprend laitue, tomates et oignons), des frites (papas fritas) ou des purées. On vous conseille les purées de citrouille (puré de calabaza) et de patate douce (puré de batata).

Le poisson

Le poisson est assez peu apprécié et cher. Les poissons de rivière et de lac font parfois exception, comme la truite (trucha) en montagne. Le saumon blanc de mer est à goûter au nord-est de la Patagonie, dans la région de Puerto Madryn. En Terre de Feu, on se régale d'araignée de mer (centolla).

Les plats régionaux

- Il existe de nombreux plats typiques (les criollos) dont le must est l'empanada, sorte de chausson fourré au choix de bœuf (carne), de poulet (pollo), de jambon et fromage (jamón y queso) ou de maïs (de choclo).
Les tortillas (omelettes espagnoles) et provoletas (morceau de fromage cuit à la parrilla) sont conseillées. Dans la rubrique des cuisines du Nord-Ouest, vous trouverez le pastel de choclo, sorte de tourte cuite au four composée de viande hachée, raisins secs et maïs. Vous pourrez aussi déguster le locro, soupe de haricots préparée avec du maïs blanc et de la viande de porc. Il rappelle un peu le cassoulet. L'humita est une purée de maïs, d'oignons et de poivrons. Les tamales, connus du nord au sud de l'Amérique latine et présentés dans des feuilles de maïs, sont constitués de farine de maïs et d'œufs.

L'héritage italien

- Les pâtes font partie de l'art culinaire argentin. On les appelle ici fideos ou tallarines (nouilles). À la carte, on trouve le plus souvent des raviolis et des sorrentinos (plus grands). Un des plats les moins chers, les ñoquis (gnocchis), se mange traditionnellement le 29 de chaque mois, quand on est un peu à sec.
- Essayez les pizzas, autre plat traditionnel très prisé.
- Les fromages sont surtout doux et à pâte molle.

Les desserts

- Les Argentins adorent les sucreries et les desserts, au premier rang desquels on trouve le dulce de leche, une confiture de lait très sucrée (ressemblant assez au toffee anglais). C'est un peu écœurant en trop grande quantité. Les Argentins s'en servent pour accompagner à peu près tout : crêpes (panqueques), gâteaux (notamment le budín de pan), salades de fruits, glaces, etc. On le conseille particulièrement avec un flan aux œufs : le très populaire flan con dulce de leche (ou flan casero). Les alfajores, sortes de petits gâteaux fourrés au dulce de leche et enrobés de sucre glace ou de chocolat, sont un vrai danger pour votre régime.
D'autres gourmandises sont à essayer, comme les masas, des pâtisseries recouvertes de sucre glace et fourrées. Parmi les facturas (viennoiseries), très souvent glacées ou couvertes d'une couche de sucre, les medialunas sont des minicroissants. Mentionnons encore les dulces de membrillo (pâte de coing. Le queso y dulce, qui combine un fromage mou et une pâte de fruits, est à ne pas manquer.
- Vous ne pouvez pas quitter le pays sans avoir goûté aux glaces (helados), autre tradition italienne.
- Quant aux fruits, ils sont chers et rarement proposés dans les restos, ou alors... en boîte.

Les boissons

- L'eau est potable dans tout le pays. Cependant, si vous ne voulez pas prendre de risques, vous pouvez boire de l'eau en bouteille, dont de très bonnes eaux minérales, plates ou gazeuses (toujours préciser « sin gas » ou « con gas »).
- En Argentine, le soda désigne une eau gazeuse non minérale que l'on sert au restaurant dans une bouteille appelée le sifón. C'est un système de pression encapuchonné de plastique. Les Argentins l'utilisent souvent pour couper leur vin.
- Les boissons gazeuses (gaseosas), dont les Argentins sont grands consommateurs, se trouvent également partout. Au resto, on les commande souvent par bouteille de 2 l !
- Pour goûter une boisson typique, essayer le licuado, mélange de fruits et de lait. Les plus répandus sont ceux à la banane.
- Les jus de fruits sont souvent naturels.
- Il existe également une sorte de sirop (plus amer) à base de plantes ou d'agrumes que les Argentins mélangent avec de l'eau, vendu sous la marque Terma.
- Le café est souvent de bonne qualité, influence italienne oblige ! Comme en Italie, il est souvent servi avec un verre d'eau, parfois gazeuse, et avec un minibiscuit.
- Les consommateurs de bière (cerveza) ne seront pas en reste : on en trouve partout, à des prix raisonnables. La plus répandue, la Quilmes, porte les couleurs du drapeau argentin. Dans le nord-ouest, on boit plutôt de la Salta. Les marques américaines (Budweiser) et brésiliennes (Brahma) sont également présentes.
- Le vin : c'est une boisson populaire consommée avec modération, certes, mais couramment.
- La boisson nationale est la yerba mate, une infusion aux vertus très toniques : excitante (2,5 % de caféine), elle stimule les fonctions de l'estomac et intensifie les mouvements respiratoires. Le mate réveille, supprime la sensation de faim et chasse les migraines

Aucun sujet n'a été ouvert dans cette catégorie pour le moment.

Pour ouvrir un nouveau sujet, cliquez sur le bouton ci-dessus à droite.